Accueil du site A la Une > COVID 19 : Ce qui change au 19 mai 2021

COVID 19 : Ce qui change au 19 mai 2021

Contenu de la page : COVID 19 : Ce qui change au 19 mai 2021

Stratégie et agenda de réouverture : ce qui change au 19 mai 2021 COVID19 | Ce qui change au 19 mai 2021

Annoncée par le Président de la République, la stratégie de réouverture doit permettre à tous les Français de retrouver progressivement une vie la plus normale possible. Pour éviter tout rebond épidémique, la levée de ces mesures de restriction se fera par étapes, avec 3 échéances : 19 mai, 9 juin et 30 juin 2021.

Le département d’Ille-et-Vilaine est lui aussi concerné par ces mesures.

Pass sanitaire

Le pass sanitaire s’appliquera à compter du 9 juin 2021, à partir de 11 ans, et ne sera exigé que dans les situations de grands rassemblements, où le brassage du public est plus à risque au plan sanitaire. En aucun cas, il ne s’agira d’appliquer ce pass dans la vie quotidienne des Français.

Pass sanitaire : toutes les réponses à vos questions

Cette nouvelle étape est aujourd’hui possible grâce à l’amélioration claire de la situation sanitaire et hospitalière, à laquelle les efforts des Français ont largement contribué, ainsi qu’aux progrès enregistrés dans la campagne vaccinale, qui devront se poursuivre dans les prochaines semaines pour sécuriser la maîtrise de l’épidémie.

Les règles de réouverture

La stratégie de réouverture du Gouvernement est guidée par trois principes, permettant de répondre à l’attente légitime des Français, tout en limitant les risques épidémiques :

  • progressivité : levée des mesures de restriction par étapes, du 3 mai au 30 juin ;
  • prudence : la réouverture sera plus rapide pour les activités en plein air et les lieux où les personnes circulent ;
  • vigilance : la réouverture ne réussira que si elle peut s’appuyer sur l’implication de chacun. Cela suppose le respect, par tous les Français, pour un temps encore, des mesures barrières et des régles de prudence que chacun a su adopter depuis plus d’un an.

Cet agenda s’articule autour : du maintien pour quelques semaines

  • d’une mesure nationale de couvre-feu, dégressive dans son intensité jusqu’à fin juin où elle trouvera à totalement s’annuler ;
  • de mesures aux frontières et pour les voyages ;
  • du maintien d’une limite de personnes pour les rassemblements dans l’espace public ;
  • d’une réouverture progressive des lieux recevant du public :

Mercredi 19 mai 2021

Dès ce mercredi, un certain nombre de restrictions sont allégées :

  • terrasses : 50% de la capacité, tables de 6 personnes maximum ;
  • commerces, marchés couverts : 8 m² par client ;
  • musées : 8 m² par visiteur ;
  • cinémas, salles des fêtes, chapiteaux : 35% de l’effectif, jusqu’à 800 personnes par salle ; télétravail maintenu ;
  • rassemblements de plus de 10 personnes interdits dans l’espace public, sauf visites guidées ;
  • bibliothèques : 1 siège sur deux ;
  • parcs zoologiques en plein air : 50% de l’effectif ;
  • lieux de culte, mariages ou pacs (cérémonies) : 1 emplacement sur 3, en quinconce entre chaque rangée ;
  • cérémonies funéraires : 50 personnes ; enseignement supérieur : 50% de l’effectif ;
  • casinos : 35% de l’effectif ;
  • danse : reprise pour les mineurs ;
  • activités sportives de plein air : 10 personnes, uniquement sans contact ;
  • compétitions sportives de plein air : pour les pratiquants amateurs 50 personnes, uniquement sans contact ; - établissements sportifs extérieurs (stades) ou couverts (piscines) :
  • pour les spectateurs : 35% de l’effectif, jusqu’à 1 000 personnes (assises, pas debout) ;
  • pour les pratiquants : publics prioritaires comme les scolaires ;
  • thermalisme : 50% de l’effectif ;
  • reprise des festivals de plein air assis : jauge de 35% jusqu’à 1 000 personnes.

Déplacements hors domicile

  • Attestations de déplacement : Une attestation de déplacement dérogatoire est requise pour se déplacer entre 21h00 et 06h00 sur l’ensemble du territoire métropolitain.
  • Des dérogations sont prévues : pour se rendre chez le médecin, pour raisons médicales (soins ne pouvant être assurés à distance par exemple), se rendre à la pharmacie de garde, à l’hôpital ou en centre de vaccination, pour raison professionnelle ou universitaire (sortie du travail ou des établissements d’enseignement supérieur par exemple ; livraisons), pour les déplacements en avion ou train (le billet faisant foi), pour motif impérieux, pour assistance aux personnes vulnérables, précaires ou la garde d’enfants, pour se rendre auprès d’un proche dépendant, pour le déplacement des personnes en situation de handicap et leur accompagnant, pour convocation judiciaire ou administrative, démarches ne pouvant être menées à distance pour participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative, ou pour sortir son animal de compagnie dans un rayon de un kilomètre autour du domicile.
  • Sanctions prévues en cas de non-respect de ces mesures : Première sanction : une amende de 135 euros, majorée à 375 euros (en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l’avis de contravention) En cas de récidive dans les 15 jours : une amende de 200 euros, majorée à 450 euros (en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l’avis de contravention) Après 3 infractions en 30 jours : une amende de 3750 euros et une peine de 6 mois d’emprisonnement.

Il n’y a pas de fermeture des transports en commun, notamment pour permettre de répondre aux besoins des dérogations. Enfin, le télétravail, quand le métier le permet, doit être systématisé avec un objectif d’au moins 4 jours sur 5 télétravaillés.

Mercredi 9 juin 2021

  • couvre-feu décalé à 23h ;
  • télétravail assoupli ;
  • commerces, marchés couverts : 4 m2 par client ;
  • terrasses extérieures : 100% de la capacité, tables de 6 maximum ; réouverture des cafés restaurants en intérieur : jauge de 50%, tables de 6 maximum ;
  • musées : 4 m2 par visiteur ;
  • cinémas, salles des fêtes, chapiteaux : 65% de l’effectif, jusqu’à 5 000 personnes par salle. Pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes. lieux de culte, mariages ou pacs (cérémonies) : 1 emplacement sur 2 ;
  • cérémonies funéraires : 75 personnes ;
  • enseignement supérieur : 50% de l’effectif jusqu’à la rentrée de septembre ;
  • spectateurs dans établissements sportifs extérieurs (stades) ou couverts (piscines) : 65% de l’effectif, jusqu’à 5 000 personnes. Pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes ;
  • pratiquants dans établissements sportifs extérieurs (stades) ou couverts (piscines) : publics non prioritaires jusqu’à 50% de l’effectif ;
  • réouverture des salons et foires : 50% de l’effectif, jusqu’à 5000 personnes. Pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes ;
  • festivals de plein air assis : jauge de 65% jusqu’à 5 000 personnes. Pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes ;
  • rassemblements de plus de 10 personnes interdits dans l’espace public, sauf visites guidées ;
  • thermalisme : 100% de l’effectif ;
  • casinos : 50% de l’effectif. Pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes ;
  • bibliothèques : 1 siège sur deux ;
  • parcs zoologiques en plein air : 65% de l’effectif ;
  • danse : reprise pour les majeurs, sans contacts, 35% de l’effectif :
  • activités sportives de plein air : 25 personnes, reprise des sports avec contact ;
  • compétitions sportives de plein air : pour les pratiquants amateurs 500 personnes.

Mercredi 30 juin 2021

  • maintien des mesures barrière et distanciation physique ;
  • levée du couvre-feu ;
  • pass sanitaire pour les événements extérieurs et intérieurs de plus de 1 000 personnes ;
  • levée des limites de jauge (selon situation locale) dans les établissements recevant du public ;
  • compétitions sportives de plein air : pour les pratiquants amateurs 2 500 personnes. Pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes ;
  • reprise des festivals de plein air debout : 4 m2 par festivalier. Pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes.

Concernant les discothèques, leur fermeture fera l’objet d’une clause de revoyure mi-juin afin de définir les conditions de réouverture.

En images

retour en haut de page


Liens pratiques

Mairie d’Etrelles
2 rue Julien Caillel
35370 ETRELLES

horaires d’ ouvertures habituelles :
le lundi : 14h-17h
le mardi, mercredi, vendredi : 9h-12h15 /14h-17h
le samedi : 9h-12h

Accueil fermé :
le lundi matin,
le jeudi toute la journée sans permanence téléphonique.

tél : 02 99 96 62 11
fax : 02 99 96 53 37
accueil etrelles.bzh

Accès privé